Please reload

Recent Posts

Le meilleur des coachs - The best coach

July 8, 2019

1/1
Please reload

Featured Posts

Vulnérabilité - Vulnerability

March 15, 2016

Accepter d’être vulnérable c’est accepter d’être faillible et c’est aussi accepter de se montrer tel que l’on est.

 

Nous vivons dans une société où il est de bon ton de se montrer fort et en contrôle de tout. Ne pas avoir anticipé le pire peut aisément être considéré comme une faute d’adulte irresponsable.

 

Mais à force de camoufler sa vulnérabilité, ne finit on pas par douter de ce que l’on est véritablement ?

 

Par exemple, sommes nous ce(tte) professionnel(le) que l’on respecte pour son infaillibilité, sa rigueur et son contrôle, ou bien cet individu créatif, délicat et intuitif que l’on aimerait pouvoir afficher avec naturel et que l’on refoule car il ne correspond pas aux attentes de son environnement professionnel ?

A force de camouflage sait on même vraiment lequel est naturel ou adapté et pour finir lequel est vraiment soi ?

 

Aller à l’encontre de son style naturel nous demande une énergie psychologique importante qui est gaspillée de façon inutile et qui n’est donc plus là où nous en aurions besoin.

Accepter d’être vulnérable et accepter que nous puissions faire des erreurs permet d’utiliser notre énergie à trouver des solutions de façon agile et apaisée plutôt que de la gaspiller dans le stress et la peur de ne pas être parfait, pour finir par se retrouver déprimé et inefficace face à « l’impardonnable » échec.

 

Et puis quoi de plus authentique que quelqu’un qui admet ses faiblesses tout en démontrant sa capacité à les surmonter ?

 

Accepting our vulnerability means accepting to make mistakes and also means accepting to show ourselves as we are.

 

We live in a world in which it is well seen to demonstrate that we are strong and in control of everything. Not anticipating the worst-case scenario can easily be seen as an irresponsible adult’s mistake.

 

But by trying to hide our vulnerability, don’t we end up in doubt of who we really are?

 

For example, are we the infallible professional respected for his/her rigor and control, or this individual, creative, delicate and intuitive that we would like to show naturally but that we reject because it does not match with the expectations of our professional environment?

After so much camouflage do we even know which one is our natural or adapted style? Which one is really “me”?

 

Going against my natural style requires quite some psychological energy which is wasted in an useless way and therefore not available anymore when needed.

 

Accepting to be vulnerable and accepting that we can do mistakes enables us to use our energy to find solutions in an agile and peaceful way instead of wasting it through the stress and the fear of not being perfect, to end up anyway depressed and inefficient in front of our “unforgivable” failure.

 

And down the line, what is more authentic than someone who is able to admit his/her weaknesses while demonstrating his/her ability to overcome them?

 

Please reload

Follow Us
Please reload

Search By Tags