Please reload

Recent Posts

Le meilleur des coachs - The best coach

July 8, 2019

1/1
Please reload

Featured Posts

Connaissance de soi - Self-awareness

September 29, 2015

Dans nos entreprises nous valorisons avant tout les connaissances techniques. Ainsi les formations portent principalement sur l'acquisition des savoir-faire, et bien souvent les promotions concernent les techniciens qui excellent dans leur domaine. Même les dirigeants sont généralement de brillants experts et des personnes ayant des qualités intellectuelles et tactiques exceptionnelles.

 

Mais qu'en est il de la valorisation des savoir-être et de l'intelligence émotionnelle ? Et c'est là que le bât blesse.

 

Dans une économie en croissance constante et stable dans laquelle il faut trouver des solutions à des problèmes compliqués, l'expertise peut être mise en avant pour progresser. Mais dans des économies moroses et difficiles, stagnantes voire décroissantes, dans lesquelles les enjeux sont complexes et sans solutions logiques, c'est à ce moment là que l'expertise montre ses limites. Nous avons alors besoin d'autres ressources, moins tangibles, plus relationnelles et émotionnelles. Collaborer, réfléchir et construire ensemble, faire confiance, être en capacité de faire des choix, être à l'aise face au changement, ne pas avoir peur de ses erreurs, ... voilà autant d'enjeux auxquels il faut faire face.

 

Et ce n'est que par un travail approfondi sur la connaissance de soi que l'on peut développer ces compétences qui sont nécessaires dans le monde d'aujourd'hui. Il est temps pour les entreprises d'investir autant dans ces ressources que dans les savoir-faire.

 

In our companies we value first of all the technical knowledge. Education is primarily directed towards the acquisition of know-how, and very often promotion is reserved to technicians excelling in their field. Even our top executives are usually brilliant technicians with exceptional intellectual and tactical qualities.

 

But what about promoting behaviors and emotional intelligence? This is where the problem comes in.

 

In economies in constant and stable growth in which we have to find solutions to complicated problems, expertise can be a good way to progress. But in dull and difficult economies, stagnating or decreasing, in which what is at stake is complex and without any logical solution, this is when expertise shows its limits. We then need to find other resources, less tangible, more relational and emotional. Collaboration, reflecting and building together, trust, being in the capacity of making choices, being agile and peaceful with change, not fearing to make mistakes, ... here is what we have to face.

 

And it is only through a deep work on self awareness that we can develop these competencies which are key in today's world. It is time for companies to invest as much into these resources than they do in the know-how.

 

Please reload

Follow Us
Please reload

Search By Tags
<